1. Transition vers une démocratie participative et délibérative

1. Transition vers une démocratie participative et délibérative afin:
- De promouvoir l’implication des citoyen(ne)s dans le choix des orientations politiques pour la gestion des ressources et leur distribution équitable.
- D’éviter une mauvaise ou insuffisante application des lois et renforcer la légitimité de l’État de droit.
- De garantir l’accès aux services sociaux, de santé, d’éducation et la défense du bien commun pour le bien être de toutes les populations.
- De prévenir la corruption et améliorer la gestion publique, par le biais de budgets participatifs, de systèmes d’information et d’administration publique garantissant le droit d’accès à l’information, la transparence et l’obligation des gouvernements à rendre des comptes.
- De faciliter la participation des femmes et des secteurs les plus vulnérables à la prise de décision collective tout en favorisant, dans les pratiques et au sein des organisations démocratiques, une représentativité effective et paritaire des femmes et des hommes dans tous les domaines.