5. Transition vers une société des savoirs partagés et de communication démocratique

5. Transition vers une société des savoirs partagés et de communication démocratique afin:
- De considérer et valoriser le savoir et la capacité à le produire comme un patrimoine commun de l’humanité,
- D’empêcher le contrôle des ressources intellectuelles, des médias et des systèmes de communication par les grandes multinationales et les partis politiques, notamment en soutenant des médias indépendants au service des populations.
- D’éviter toute manipulation de la société émergente de l’information et de la communication, en favorisant son accès et son contrôle à toutes les personnes.
- De promouvoir des modèles plus ouverts de recherche scientifique transdisciplinaire, et l’échange des connaissances.
- De prioriser le droit à la santé et à la vie, ainsi que le droit des peuples à fournir à leurs membres les traitements médicaux nécessaires, en faisant fi des brevets existants.