7. Transition vers une gouvernance mondiale démocratique

7. Transition vers une gouvernance mondiale démocratique afin:
- D’éviter la ploutocratie – le pouvoir de l’argent – en avançant vers un système inclusif de gouvernance mondiale démocratique, basé sur l’intérêt des êtres humains et non sur les intérêts nationaux, en réformant le Système des Nations Unies.
- De garantir la sécurité au niveau mondial et l’action coordonnée pour réduire l’impact des catastrophes (naturelles ou provoquées par l’Homme).
- De garantir que les normes et instances de régulation internationales agissent dans l’intérêt public et en accord avec les nouveaux objectifs sociaux, environnementaux et humains du « buen vivir»*.
- De protéger les droits humains des migrants et d’ouvrir progressivement les flux migratoires, comme un premier pas vers la libre circulation des personnes.
- De sortir du désordre financier mondial provoqué par les spéculateurs et Institutions Financières Internationales en créant un nouveau système financier international et de réserves monétaires mondiales.
*« Bien vivre » : concept andin d’une vie harmonieuse dépassant la simple notion de bien-être.